Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/comtesse-g/www/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2854

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/comtesse-g/www/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2858

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/comtesse-g/www/wp-content/plugins/revslider/includes/output.class.php on line 3708
Tapisserie de L’Atelier de la Martinerie mettant en scène Saint Martin de Tours  - LA COMTESSE G.

Déjà client(e) ? Connectez-vous à votre espace pour passer commande ou suivre le traitement de vos commandes en cours.

Catégories de produits

AccueilBoutiqueTapis - Art du textile, TapisserieTapisserie de L’Atelier de la Martinerie mettant en scène Saint Martin de Tours 

Tapisserie de L’Atelier de la Martinerie mettant en scène Saint Martin de Tours 

110,00

Tapisserie tissée à la machine, cousue main, de L’Atelier de la Martinerie, à Amboise, pour les journées du Lionisme  “22 et 23 Février 1986”

Cette pièce colorée représente une composition iconographique,  mettant en scène saint Martin de Tours,

alors soldat, la loi romaine obligeait les fils de soldats à s’enrôler dans l’armée, Il tient dans sa main un morceau de son manteau pour le donner à un pauvre grelottant, il apprend durant la nuit que c’est le Christ.

Sa durée de vie et son nom sont tissés le long du bord supérieur, avec l’inscription “Partageur de Temps”

Le dos est terminé avec un support en soie jaune et un patch, tissé, appliqué avec le logo du fabricant et l’inscription  “En souvenir des journées du Lionisme  22 et 23 février 1968 N°4.

Des anneaux en métal  sont cousus le long du bord supérieur pour la suspension.

Matériaux : Coton, Fibre synthétique et soie

 

Hauteur : 82 cm

Largeur : 75 cm

Poids :

 

Œuvre Originale : oui

Signature : oui

Origine : France

 

L’atelier de la Martinerie.

Un nom collectif qui préserve l’anonymat de trois artistes, Pat, Michèle et Jacqueline. Après des études classiques aux Beaux-Arts, elles travaillent ensemble depuis une trentaine d’années et ont obtenu les plus hautes récompenses : le Prix de la vocation, la Légion d’honneur et une renommée internationale.

Dans leur inspiration, les trois artistes brassent les siècles, les philosophies et les mondes, et parviennent à les contenir dans la nasse serrée des fils multicolores et d’une construction savante où le moindre détail est pensé

.Ces tapisseries, d’un art traditionnel de haute-­‐ lisse ou de broderie, sont réalisées d’après une technique différente des grandes Manufactures : A partir d’une ébauche dessinée sur papier, les Artistes laissent libre cours à leur imagination créatrice.

Informations complémentaires

Informations complémentaires

Epoque

XXème siècle