AccueilBoutiqueArt de la Table, Art populaire, Objets de collection, objets de vitrine, Pièces de forme-vaisselle« Demoiselles d’Avignon » ou « Damoiseau » Aiguières en terre cuite XIX ème

« Demoiselles d’Avignon » ou « Damoiseau » Aiguières en terre cuite XIX ème

« Demoiselles d’Avignon » ou « Damoiseau » XIX ème

 

Aiguières en terre cuite vernissée, de couleur marron, rehaussée d’un décor floral, Décor en pastillage sur la panse, le col et le déversoir.

Elles ont une panse ronde et un col élancé en partie fermé par une sorte de tête d’animal pourvu d’un bec verseur qui peut être, soit en forme de grande lèvre, soit en forme de tube (ce qui les fait parfois nommer Demoiselle et Damoiseau).
Sur la tête comme sur la panse sont appliqués des décors en relief aux formes de végétaux, de volutes, de rosaces.
Si le bec verseur en forme d’oiseau ou de dragon stylisé permet d’en ranger certaines dans la catégorie des demoiselles, d’autres ont des attributs qui les rattachent plutôt au sexe masculin.
TBE
A set of two ottoman Çanakkale, pottery jug, Turkey, 19th c. Ewers in glazed terracotta, brown in color, enhanced with a floral decoration, Decor in pastillage on the body, the neck and the weir.

 

Hauteur : 39 cm

diamètre : 16 cm

Poids : 5 kgs les deux

 

Origine : Turquie 

 

Oeuvre originale : oui 

Signature : non

 

C’est une aiguière en terre cuite très recherchée dans le sud de la France, qui en fait s’avère être une poterie turque fabriquée à Canakkale petit port situé sur le détroit des Dardanelles.
Deux théories sur leur forte présence sur Marseille, Beaucaire, Avignon … :
–  Ces aiguières furent importées en France durant tout le XIXe siècle, remplies de raki (eau de vie de raisin parfumé à l’anis).Les avignonnais amateurs de raki conservaient une fois vides ces belles cruches aux formes inhabituelles ce qui leur donna leur nom.
– Les bateaux marseillais qui transportaient des marchandises françaises vers la Turquie en revenaient chargés de céramiques ottomanes qui étaient revendues sur les foires et marchés régionaux. La bourgeoisie locale était friande de décorer son intérieur de ces pièces exotiques.
Informations complémentaires

Informations complémentaires

Poids 10 kg
Epoque

XIXème siècle

Style

Art populaire, Art publicitaire