Déjà client(e) ? Connectez-vous à votre espace pour passer commande ou suivre le traitement de vos commandes en cours.

Catégories de produits

AccueilBoutiqueHuiles, Tableaux - Arts graphiquesÈlisée Maclet “Montmartre sous la neige” Huile sur toile XX ème

Èlisée Maclet “Montmartre sous la neige” Huile sur toile XX ème

10 900,00

Montmartre, Place du Tertre sous la neige. Élisée Maclet     

Très belle huile sur toile,Trés belle luminosité , signée en bas à gauche, cadre montparnasse.

 

Pour l’expédition, nous consulter
For shipping, contact us

 

Montmartre, Place du Tertre in Paris under the snow. Elisha Maclet


Very beautiful oil on canvas, signed lower left, montparnasse frame.

 

Long : 55 cm,

Haut : 46 cm,

Poids : 3,500 Kgs

 

Origine : France,

 

Oeuvre originale : Oui

Certificat expertise : Oui

Signature : oui

 

Historique : Èlisée Maclet, peintre français, né 1881 à Lihons ,  mort à Paris en 1962. Très jeune aide jardinier et enfant de cœur, auprès du curé paroissial, Delval, aquarelliste à ses heures, Èlisée Maclet, pris goût à la peinture. En 1906, il quitte sa Picardie pour rejoindre Paris et Montmartre.

Il travaille au Moulin Rouge comme décorateur, parfois intermittent et danseur, Il est entraîné par un ami d’Utrillo, Georges Tiret-Bognet au Lapin Agile, un cabaret de la butte Montmartre, où il fréquente Utrillo, Max Jacob, Pablo Picasso, Guillaume Apollinaire.

Il peint à cette époque les paysages typiques de Montmartre, « Lapin à Gil, Moulin de la Galette, Maison de Mimi Pinson etc. » quelques années avant qu’Utrillo ne les prennent pour thèmes.

Puis il peint au couteau avec dextérité. La couleur, qui jusqu’à présent ne faisait que de timides percées dans ses toiles, apparaît alors plus franchement, ses tableaux sont alors dominés par l’ocre, le bleu et le rose;  il revient à un de ses sujets de prédilection ; il peint les vieilles rues de Montmartre, son style s’affirme et son succès grandit, les marchands d’art de Paris n’hésitent pas à accrocher ses oeuvres à côté de celles de ses contemporains illustres. Maclet est présenté alors comme le nouvel Utrillo.

Il restera dans le Sud de 1924 à 1928. Il en rapporte des paysages dont l’émerveillement devant la nature méditerranéenne qu’il traduisait, firent parfois évoquer le nom de Matisse

 

 

Informations complémentaires

Informations complémentaires

Epoque

XXème siècle

Style

Paysage, Paysage de rue